LA BOULITE DU WEB


Menu



Vendée globe

Hotel des voyageurs
Les Sables D'Olonnes
Soirées Cabarets
Saison 2016/2017
plus d'infos ici:

Claude Bernardi

Anime vos:
- Soirées dansantes
- vos Mariages
- et Anniversaires,
plus d'infos ici:

Publicité
Helix Gourmet
L'Augisière
Beaulieu sous La Roche.
escargot
Escargots élevés
et cuisinés à la ferme.
Tel: 02.51.98.22.54
Plus d'informations ici

Publicité
Mettre en avant ici:
- une soirée,
- un produit,
- une entreprise,

C'est gratuit.
Contact ici.


Newsletter
Inscrivez-vous
Inscription
Désinscription
Votre email ne sera en
aucun cas
publié ou communiqué.

2 Recettes du fion.
la vraie recette du fion maraîchin de mamie Hélène
La recette des femmes de marins de l’Île d’Yeu


rouleau à patisserie







Le fion maraîchin de mamie Hélène


Travailler à deux; c'est plus facile et plus sympa.

Pour la pâte il faut:
- 1 grand linge (1/4 de vieux drap de coton)-1 kg de farine
- 2 oeufs
- 1 pincée de sel
- 2 moules téfal ronds à charlotte avec oreilles, pour faire une anse
(Il n'y a plus de moules à fion, même à la foire de Challans)
- de la ficelle pour faire une grande anse sur le moule,
- une marmite assez profonde pour la cuisson à l'eau,
Avec 1kg de farine, on obtient 4 fions.
Pour la crème: (à multiplier par 4)
Pour 1 litre de lait entier et frais, il faut:
- 10 oeufs,
- 2 belles cuillères à soupe de crème fraîche,
- 12 cuillères à soupe de sucre en poudre
- 2 paquets de sucre vanillé
- un peu de canelle

Préparation de la pâte:
Sur le carré de tissus, verser votre farine au milieu . Ajouter les 2 oeufs battus et un peu d'eau. Pétrissez la pâte en ramenant les coins du carré de tissus sur votre préparation, ajouter encore de l'eau et pétrissez de nouveau jusquà obtention d'une pâte très ferme et grossière. Ensuite, pétrir à la main en appuyant fortement avec les paumes, rajouter encore de l'eau et pétrir encore pendant une heure. (Se faire aider en divisant la pâte en deux, c'est plus facile à quatre mains) la pâte doit-être élastique mais ferme.
-Etendre la pâte au rouleau jusqu'à obtention d'1mm d'épaisseur,
-Tapisser le moule et le bord du moule en prenant soin de ne pas perçer le fond de la pâte.
-bien aplatir sur les côtés en veillant à bien écraser les plis et les mouler avec la pâte des côtés;(très important pour la cuisson) Couper le surplus sur les bords et façonner des petites dents en pinçant la pâte avec les doigts tout autour du moule;
-Nouer une ficelle sur les oreilles du moule de façon à former une grande anse.
-faire bouillir de l'eau ds votre grand récipient
A l'ébulition:
-Plonger le moule en le remplissant rapidement d'eau, et laisser cuire au fond;laisser l'anse dépasser du bord du récipient A l'aide d'une spatule, ramener rapidement la pâte vers les côtés si elle s'affaisse; tenir avec la spatule en début de cuisson.
Cuire à l'eau pendant 4 minutes.
-Retirer le moule avec l'anse,
-le vider délicatement de son eau sans faire tomber la pâte.
Pour démouler:
-Mettre un linge propre à l'intérieur du moule et renverser celui-çi.A l'aide des coins du linge, ramener doucement les bords sans casser la croûte . Démouler ainsi tout autour sans se précipiter. Poser le moule en pâte sur un linge et laisser égoutter au frais... jusqu'au lendemain.(surtout pas au soleil ou au chaud: risque de fissures)
Le lendemain:
Enrubanner les fions avec des bandes du vieux drap (environ 1,5cm) et fermer par un noeud;
la fiounaïe: -faire la crème en mélangeant le lait entier, les oeufs battus,la crème, le sucre, la vanille, la canelle; Badigeonner les bords de la pâte avec la préparation de crème.
-Cuire les moules de pâte, à blanc, pendant 3 minutes.
-Retirer légèrement votre plaque du four, et verser la fiounaîe dans les moules jusqu'à moitié.
-cuire 4 minutes
-retirer à nouveau légèrement sans les sortir et remplir les fions de crème jusqu'à 1cm du bord.
-laisser cuire jusqu'à frémissement de la crème sur les côtés.
-Retirer du four et laisser refroidir;
Se déguste avec la gache de pâques. joyeuses fêtes de pâques!!!!
Merci à Monique pour cette recette





Recette de l'Île d'Yeu


Traditionnellement, comme dans toute la Vendée Ouest, les fions se faisaient
pour Pâques. Une association d’entraide de femmes de marins de l’Île d’Yeu ,
afin de conserver et diffuser les préparations pâtissières traditionnelles
de l’Île, avait recueilli et édité des recettes locales. Voici l’une d’elles.

200 gr de farine,
100 gr de beurre,
2 cl d’huile,
1 pincée de sel et de l’eau pour la « croûte ».

1l de lait entier frais,
6 œufs,
12O gr de sucre,
2 cuillerées à café d’eau de fleur d’oranger,
2 paquets de sucre vanillé,
de la cannelle pour la « fionaïe »,
le laitage.

Préparer la pâte dont la recette est identique à celle de la pâte brisée. Toutefois, pour celles et ceux qui n’en connaîtraient pas le déroulement, nous le livrons :
Faire un puits dans la farine qui a été déversée dans une jatte ou une terrine. Y déposer le beurre, l’eau et le sel que l’on délaye ensemble.
Petit à petit la farine absorbe les liquides. Poursuivre le pétrissage à la main. Quand la farine est toute associée on travaille la pâte avec la paume de la main pour en former une matière lisse et sans apparence de farine.
La boule obtenue est écrasée et étendue avec un rouleau légèrement fariné. Le plat pour la cuisson doit posséder de hauts bords.
Préalablement à la dépose de la pâte, il devra être beurré. Parfaitement plane et formant un rond qui doit correspondre au diamètre du plat et à son bord, il faut y déposer la feuille de pâte.
Passer simplement ce fond au four à thermostat réglé à 5 ou 6. il ne s’agit que d’une pré-cuisson pour un séchage.
Pour la « fionaïe », battre les œufs dans un saladier, y ajouter la fleur d’ oranger, la canelle et le lait. Verser cette préparation dans le fond de pâte cuite. Deux modes de cuisson s’offrent aux pâtissiers amateurs :
cuisson au four avec le thermostat très bas ou au bain-marie
(plus sûr mais moins traditionnel).

(EXTRAIT DE " PAINS ET GÂTEAUX TRADITIONNELS DE VENDÉE ") aux éditions SILOË
© Votresite.com | Design Kit Graphique | valide XHTML strict & CSS3